Tout créancier muni d'un titre exécutoire constatant une créance liquide (créance cause de la saisie) et exigible peut, pour en obtenir le paiement, saisir entre les mains d'un tiers les créances de son débiteur portant sur une somme d'argent, sous réserve des dispositions particulières à la saisie des rémunérations prévue par le Code du travail. Découvrez les règles qui s’appliquent en matière de saisie-attribution.

Consultez un avocat compétent en Droit des affaires, des contrats et des sociétés commerciales

Consulter un avocat