Tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes droits et les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leur père et mère. Ils entrent dans la famille de chacun d'eux. La filiation emporte plus particulièrement des effets en matière de dévolution du nom de famille ; elle ouvre éventuellement une action à fins de subsides ; enfin, elle peut faire l'objet d'une contestation. Il s’agira alors de contester soit la possession d’état soit une filiation légalement établie afin que le lien de filiation soit annulé de manière rétroactive. Découvrez quelles règles s’appliquent pour l’action en contestation de paternité.

Votre navigateur ne permet pas la visualisation des fiches pratiques

Télécharger la fiche pratique

Consultez un avocat compétent en Droit de la famille, des personnes et de la consommation

Consulter un avocat