Le cautionnement est une sûreté personnelle par laquelle, la caution, s’engage à l’égard d’un créancier à payer la dette du débiteur principal, au cas où celui-ci serait défaillant. Le cautionnement est, certes, une sûreté, mais il est avant tout un contrat. Ainsi, comme tout contrat, le cautionnement se forme, produit des effets et s'éteint. Découvrez les conditions de formation du cautionnement.

Consultez un avocat compétent en Droit des affaires, des contrats et des sociétés commerciales

Consulter un avocat