Les modalités de contestation des avis de contravention et des avis d'amendes forfaitaires majorées varient en fonction du mode de verbalisation ou procès-verbal. Pour cette contestation, il convient de formuler une requête en exonération ou une réclamation auprès de l'officier du ministère public (OMP). Si le PV est régulier en la forme, il vous appartiendra en cas de contestation de démontrer que l'infraction qui y est mentionnée n'était pas constituée. Pour ce faire, différents moyens de preuve peuvent être réunis : présentation du ticket de stationnement, témoignages, photographies des lieux montrant l'absence de marquages au sol... Découvrez quelles règles doivent s’appliquer pour contester un PV.

Votre navigateur ne permet pas la visualisation des fiches pratiques

Télécharger la fiche pratique

Consultez un avocat compétent en Droit pénal, droit routier et droit des étrangers

Consulter un avocat