S’il n’émane pas d’une volonté commune des parties, le divorce devra être prononcé par le juge : on parle alors de divorce « contentieux ». Le divorce peut être accepté, ou prononcé pour altération définitive du lien conjugal ou pour faute : quoiqu’il en soit, les époux peuvent, en cours d'instance, opter pour un divorce par consentement mutuel. Découvrez quelles règles s’appliquent aux divorces devant le juge.

Consultez un avocat compétent en Droit de la famille, des personnes et de la consommation

Consulter un avocat