S’il n’émane pas d’une volonté commune des parties, le divorce devra être prononcé par le juge : on parle alors de divorce « contentieux ». Le divorce peut être accepté, ou prononcé pour altération définitive du lien conjugal ou pour faute : quoiqu’il en soit, les époux peuvent, en cours d'instance, opter pour un divorce par consentement mutuel. Découvrez quelles règles s’appliquent aux divorces devant le juge.